Inflammation de la luette

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

 

La luette, ou uvule est un organe situé au fond de la gorge, exactement à la base du voile du palais (au niveau du palais mou). Elle est d’environ 10 à 15 millimètres. Elle joue un rôle important dans la déglutition car elle ferme la cavité nasale et évite que des aliments ne s'y engouffrent. Une inflammation de la luette est possible, dans ce cas cela s’appelle une uvulite ou une staphylite.

Toutes les infos dans notre article.

Symptômes de l'inflammation de la luette

En ouvrant grand la bouche, vous pouvez apercevoir votre luette : lorsqu’une inflammation se produit, elle est plus volumineuse, et peut parfois aller toucher la langue, ce qui est très gênant.

Les symptômes sont les suivants :

  • une gêne à la déglutition ;
  • la sensation qu’un corps étranger est bloqué dans la gorge ;
  • une toux ;
  • des nausées et vomissements.

Rarement, des difficultés respiratoires (surtout à l'inspiration) peuvent apparaître.

Inflammation de la luette : causes

L’uvulite peut être due à :

  • un virus ;
  • des bactéries (comme les streptocoques du groupe A) ;
  • une maladie associée (par exemple la maladie de Kawasaki) ;
  • une allergie ;
  • des efforts vocaux inhabituels ;
  • la réaction à un produit chimique ;
  • l’excès de tabac, de cannabis ou d’alcool ;
  • un traumatisme (suite à une fibroscopie par exemple).

Elle peut s’accompagner d’autres inflammations : pharyngite, angine, laryngite, stomatite

Traitement d'une inflammation de la luette

En général, cette inflammation disparaît au bout de quelques jours. Pour l'aider à guérir, vous pouvez :

  • faire des gargarismes d'eau chaude salée (plusieurs fois par jour) ;
  • prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (attention cependant à l'automédication, demandez conseil à votre pharmacien) ;
  • boire beaucoup d’eau ;
  • éviter de fumer.

Si l’inflammation persiste, consultez un médecin. Il pourra vous prescrire un traitement par antibiotiques et/ou anti-inflammatoires (corticoïdes) et aussi antihistaminiques si l'uvulite est d'origine allergique.

Ces pros peuvent vous aider