Sommaire

Le corps regorge de glandes aux propriétés diverses mais aux rôles essentiels. Dans la bouche, on retrouve les glandes salivaires.

Les glandes salivaires, quelle est leur utilité et quels sont les risques de pathologies ? On vous en dit plus dans notre article.

Glandes salivaires : qu’est-ce que c’est ?

Les glandes salivaires sont situées de chaque côté de la bouche. Leur fonction est de sécréter la salive et de la libérer dans la cavité buccale. Ce sont des glandes exocrines, c’est-à-dire qu’elles déversent le contenu de leur sécrétion vers l’extérieur du corps (via la bouche), et non pas dans le sang.

Elles comprennent les glandes parotides (les plus larges, devant les oreilles dans les joues), les glandes sous-maxillaires (sous la mâchoire), la glande sublinguale (sous la langue) et les glandes salivaires accessoires.

Rappelons que la salive est continuellement sécrétée et avalée :

  • elle permet d’humecter les muqueuses buccales et du pharynx ;
  • elle facilite l’émission des sons mais aussi la mastication et la déglutition ;
  • elle possède aussi un rôle antiseptique.

Pathologies des glandes salivaires

Les pathologies affectant les glandes salivaires ciblent principalement les glandes parotides, les glandes sous-maxillaires et la glande sublinguale.

On distingue principalement les pathologies néoplasiques :

  • tumeurs bénignes ;
  • tumeurs malignes ;
  • et les pathologies non-néoplasiques : infections, problèmes inflammatoires, problèmes liés aux conduits salivaires.

Ainsi, parmi les pathologies les plus courantes, on trouve :

  • les problèmes de conduits salivaires (on parle de sialolithiase), qui affectent le flux salivaire vers la bouche et causent une accumulation de salive dans la bouche ;
  • une tumeur au niveau de la glande parotide (dans près de 80 % des cas, il s’agit de tumeurs bénignes), de la glande sous-maxillaire (bénignes dans 50 % des cas), de la glande sublinguale ou des glandes accessoires (plus souvent affectées par des tumeurs cancéreuses).

Glandes salivaires affectées : qui consulter ?

C’est un oto-rhino-laryngologiste qu’il faut consulter en cas de suspicion d’affection des glandes salivaires.

Ce médecin spécialiste traite des maladies concernant :

  • les oreilles, l’audition, l’équilibre ;
  • le nez et les sinus, la respiration, l’odorat ;
  • la gorge et le cou, les glandes salivaires, la thyroïde, la voix.

Ces pros peuvent vous aider