Mal de gorge : qui consulter ?

Écrit par les experts Ooreka
Enfant malade au lit et médecin

Le mal de gorge peut ne pas nécessiter une consultation si son origine est un coup de froid sans conséquences graves et que l'on peut se soulager soit par une automédication avec avis d'un pharmacien soit par des remèdes de grands-mères (exemple : un grog). Le lendemain, si l'on ressent un mieux, il n'y a pas à s'inquiéter.

Toutefois, si le mal de gorge s'accompagne d'autres symptômes tels que : fièvre, maux de tête, fatigue inhabituelle, gorge qui gratte, toux... il faut immédiatement prendre rendez-vous chez son médecin traitant.

Ce dernier pourra ensuite, selon votre cas, décider de vous orienter vers un autre spécialiste : ORL ou allergologue par exemple.

Mal de gorge : quand faut-il consulter ?

Un léger mal de gorge peut se résorber assez vite s'il est soigné immédiatement et ne s'accompagne pas d'autres symptômes comme la fièvre, les maux de tête, une fatigue inhabituelle, la gorge rouge, une toux...

Généralement, on voit celui-ci disparaître au bout de 24 à 48 heures. Si ce n'est pas le cas, il faut consulter.

Il faut également consulter dès que l'on constate :

  • la présence de fièvre,
  • une rougeur ou des points blancs dans la gorge (il suffit de s'examiner avec un miroir en se tenant face à la lumière du jour),
  • une difficulté soudaine à avaler,
  • des maux de tête,
  • des vertiges,
  • la gorge qui gratte
  • l'apparition d'une toux sèche ou grasse, etc.

Il faut aussi consulter lorsque l'on a été en contact avec des personnes malades. Lorsqu'il y a un virus dans un lieu clos il se propage très rapidement. C'est pourquoi, les écoles, bureaux, transports en commun sont souvent des endroits où dès qu'un virus apparaît, tout le monde est susceptible de l'attraper.

Enfin, certaines personnes doivent consulter systématiquement, même si leur mal de gorge ne semble pas à priori inquiétant. Ce sont :

  • les femmes enceintes ou allaitantes,
  • les nourrissons, les enfants en bas âge,
  • les personnes âgées,
  • les personnes qui ont déjà une santé fragile, qui sont atteintes d'autres pathologies et suivent un traitement.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Qui faut-il consulter pour un mal de gorge ?

Le médecin traitant

Les spécialistes étant désormais tous consultés sur prescription médicale, sauf quelques exceptions, il devient nécessaire avant toute chose de consulter en priorité son médecin traitant.

Le médecin traitant est généraliste même s'il peut également avoir une spécialisation. La visite s'élève à 22 euros environ et est remboursée par l'Assurance Maladie.

Le médecin va, après examen du patient, établir un diagnostic puis fournir une ordonnance pour l'achat des médicaments et/ou antibiotiques nécessaires au traitement.

Dans les cas de troubles récidivants et selon l'origine de ces troubles, il pourra orienter son patient vers un ORL, voire un allergologue.

L'ORL (Oto-Rhino-Laryngologiste)

C'est LE spécialiste de la sphère ORL à savoir :

  • des problèmes liés aux oreilles,
  • des problèmes liés au nez,
  • des problèmes liés à la gorge.

Quelques exemples de maladies pouvant être soignées par le spécialiste ORL :

  • les pharyngites,
  • les rhino-pharyngites,
  • les angines,
  • les otites (internes ou externes),
  • les acouphènes,
  • les troubles de l'audition,
  • la toux chronique,
  • la sinusite, etc.

Il est conseillé de passer d'abord par son médecin traitant avant de se rendre chez un ORL :

  • Le coût de la consultation de l'ORL varie ensuite d'un spécialiste à l'autre.
  • Par exemple, ceux du secteur public ont généralement un tarif fixe alors que, dans le secteur privé, les honoraires sont variables.

De plus, si le spécialiste ORL est conventionné, l'Assurance Maladie prendra en charge une partie de la consultation.

L'allergologue

C'est vers lui que vous enverra votre médecin traitant lorsque le problème de mal de gorge ou de toux est lié à une allergie.

Ainsi, si vous êtes cycliquement sujets aux rhinites allergiques, aux rhinopharyngites à répétition, si en plus, vous avez des éruptions cutanées, votre médecin établira un diagnostic et s'il soupçonne un problème allergique, il vous conseillera de prendre rendez-vous chez un allergologue.

L'allergologue va procéder à divers tests (exemple : cutanés, sanguins, etc.) pour déterminer l'origine de l'allergie.

Où trouver un allergologue ?

Il existe assez souvent un service dédié à l'allergie dans les centres hospitaliers.

Les allergologues ont souvent une deuxième spécialité. Par exemple :

  • dermatologue + allergologue,
  • ORL + allergologue.

Dans ce cas, il faut choisir celui dont les deux spécialités se rapprochent le plus du problème à traiter.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
christel froidevaux

naturopathe | naturopathie auriculothérapie relaxation

Expert

BL
benjamin lety

appareillage auditif de l'adulte et de l'enfant | entendre b.lety

Expert

DR
dominique r.

médecin

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !