Soigner le mal de gorge

Écrit par les experts Ooreka
Femme buvant du sirop

Dès que survient un léger mal de gorge, on peut tenter l'automédication à condition que ce mal de gorge ne soit pas accompagné de fièvre ou de maux de tête ou encore, d'autres symptômes.

  • Dans ce cas, on peut faire appel aux traitements de son armoire à pharmacie, si l'on dispose d'un bon sirop ou de pastilles pour la gorge.
  • On pourra aussi dans ce cas, se faire une tisane avec quelques notions de phytothérapie ou d'aromathérapie.
  • Les remèdes de grands-mères peuvent avoir aussi de bons résultats par exemple la préparation d'un bon grog à prendre avant de se coucher.

Néanmoins, la consultation d'un médecin doit être systématique pour les cas de maux de gorge accompagnés de fièvre, les maux de gorge persistants ou les maux de gorge chez les personnes fragiles (enfants, femmes enceintes, personnes âgées, personnes immunodépressives, personnes ayant déjà une maladie avec un traitement lourd).

Bon à savoir : seul le médecin pourra poser le bon diagnostic et prescrire le traitement le plus efficace.

Pourquoi soigner le mal de gorge ?

Un mal de gorge peut dans la majorité être le commencement d'un simple rhume ou d'une rhino-pharyngite et se soigne rapidement.

Cependant, il ne faut pas négliger de se soigner et ne surtout pas se dire que cela va passer. Lorsque le mal de gorge s'accompagne d'une toux, de fièvre, que la gorge est rouge, il peut s'agir de maladies à prendre très au sérieux et à soigner au plus vite.

Quelques exemples de risques encourus :

  • Un mal de gorge avec une douleur à l'oreille, qui n'est pas soigné à temps ou qui est mal soigné à cause d'une automédication qui n'est pas adaptée, peut entraîner à court ou moyen terme des problèmes de la sphère ORL : otites interne et externe qui pourront ensuite devenir chroniques.
  • Une angine bactérienne qui est mal soignée peut provoquer des troubles cardiovasculaires.
  • Un mal de gorge causé par une amygdalite (inflammation des amygdales) s'il n'est pas traité sérieusement peut devenir chronique. Si un traitement ne suffit pas, le médecin devra sans doute opter pour l'ablation des amygdales.
  • Une boule dans la gorge peut venir d'un trouble nerveux – exemple : stress, anxiété - mais l'avis d'un médecin est indispensable pour vérifier qu'il ne s'agit pas d'un problème de thyroïde.
  • Une toux persistante peut, dans des certains cas, cacher une maladie plus grave – exemple : cancer du larynx – et il ne faut pas négliger de faire les examens médicaux au plus vite, etc.

Quand faut-il consulter pour un mal de gorge ?

Il faut consulter immédiatement si ce mal de gorge est accompagné d'autres symptômes :

  • fièvre, transpiration,
  • maux de tête,
  • fatigue anormale,
  • difficulté à s'alimenter à cause d'une douleur trop vive dans la gorge,
  • toux persistante,
  • douleur dans une seule ou les deux oreilles,
  • vertiges,
  • douleurs musculaires, etc.

Mais aussi, si :

  • vous êtes enceinte ou vous allaitez,
  • vous êtes un enfant de moins de 5 ans,
  • vous êtes une personne âgée,
  • vous êtes immunodépressif,
  • vous avez déjà un traitement médical à suivre.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles


Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !